Recevez notre newsletter, directement dans votre boîte e-mail, pour connaître toute l'actualité de notre étude.




Vos centres d’intérêt

Retour

Chu Teh-Chun (1920-2014)

9. 2. 2014

Chu Teh-Chun (1920-2014)

Peinte en 1968, cette composition n°290 de Chu Teh-Chun était exposée l'année suivante à la galerie Henri Grégoire à Marseille et était acquise par un amateur, qui l'a conservée jusqu'à nos jours. Nantie de ce pédigrée vierge de tout passage en vente, elle élait poussée jusqu'à 1 120 000 €, permettant à son auteur de remporter un record fra nçais (source : Artnet). On se souvient qu'au début du siècle, il n’y a pas si longtemps, sa cote plafonnait à moins de 100 000 €. Une ex position a été consacrée à l'artiste à la Pinacothèque de Paris. Cela a été l'occasion de découvrir toutes les facettes d'un des plus grands peintres chinois de l'école de Paris arrivé en France, faut-il le rappeler, en 1955... Issu d'une famille de collectionneurs de peinture traditionnelle chinoise, Chu a produit dans sa jeunesse, parallèlement à ses cours aux beaux-arts d'Hangzhou, plus de 500 aquarelles de paysages du lac de l'Ouest, situé dans le centre historique de la cité, dans l'intention de suivre la grande tradition de son pays. Cette empreinte paysagère explique en partie le choc qu'il recevra en découvrant l'art de Nicolas de Staël qui le conduira sur le chemin de l'abstraction. Souvent comparé à son compatriote Zao Wou-ki. Il précisait en 2004 dans Paris-Match: « je suis plus viril. Wou-ki est un Chinois du Sud, il a un côté très délicat, très raffiné. Je suis moi, le Chinois du Nord, plus... brut. Les obscurs rougeoiements de notre toile en témoignent.



Categorie:

Commentaires 0

Fermer

Répondre au commentaire

Ajouter un commentaire



Catégorie

Archive




Les + lus

Chu Teh-Chun (1920-2014)

Camille CLAUDEL (1864-1943)

Conseils aux familles

Philippe DU CREST